Logo pour impression Fiches témoins

Péjot France

France Péjot


Le Centre d'Histoire rend hommage à l'un de ses témoins.
Résistante, membre du mouvement Franc-Tireur, ancienne déportée du camps de Ravensbrûck, France Péjot est  décédée le 24 avril 2010.



France Péjot naît le 17 octobre 1914 à Lyon.

Sa mère meurt en 1933, France et sa soeur secondent alors leur père dans la boutique familiale La lingerie pratique.
A la déclaration de guerre, France se tient au courant des évènements par le biais de la radio, depuis laquelle elle entend les discours du général de Gaulle, et ensuite par le journal clandestin Franc-Tireur . Après le décès de son père en janvier 1942, France rejoint le mouvement Franc-Tireur et devient la secrétaire du responsable, Jean-Pierre Lévy. Dès lors, elle met la boutique et son appartement à la disposition du mouvement.

Le 24 octobre 1942, France est arrêtée par la police française et incarcérée pendant trois mois à la prison Saint-Joseph ainsi qu'au petit-dépôt du palais de justice.
A la fin de l'année 1943 France, arrêtée par la milice, parvient à s'échapper et à gagner Paris quelques jours plus tard, où une partie des dirigeants de Franc-Tireur est regroupée.
Cependant, la police allemande l'arrête le 30 juin 1944 et France est déportée vers Ravensbrück le 25 août 1944.
En avril 1945, les Allemands évacuent le camp. France réussit à s'échapper et à rejoindre Leipzig d'où elle est rapatriée.