Logo pour impression accueil



Descriptif

Jeudi 21 novembre Ă  18h30

Mise en perspective géopolitique de la vie, de la mort et de l’héritage du mur
Les murs entre les hommes sont faits pour être détruits. Celui de Berlin, qui exprimait le refus de toute liberté migratoire dans les pays communistes, n’a pas manqué pas à la règle. Mais, 30 ans après sa chute,  il laisse dans l’histoire architecturale, économique, comportementale, des traces encore visibles et son héritage géopolitique n’a pas fini d'exercer des effets sur le développement de la ville et plus largement au sein de l’Union européenne.
Par Gérard François Dumont, géographe, professeur à l’Université Paris IV-Sorbonne (Paris 4) et président de l’association Population & Avenir et directrice de la revue éponyme


VOIR AUSSI




 

Ou ?



L'organisateur