Logo pour impression accueil



Descriptif

Dans le cadre du cycle de conférences consacré aux hauts responsables du IIIe Reich

Père et meurtrier. Heinrich Himmler à la lumière de sa correspondance privée

Jeudi 12 décembre à 18h30
RÉSERVER 


Il fut l’un des plus hauts responsables nazis et l’un des plus grands criminels de l’Histoire. Non sans raison, l’un de ses biographes l'a présenté comme « l’architecte du génocide ». La correspondance avec sa femme, récemment publiée, nous rappelle que, derrière le Heinrich Himmler dont les historiens établissent les crimes, il y avait également un homme privé, un mari, un père. C’est le cas de tous les bourreaux, dans l’Allemagne nazie ou ailleurs. D’un côté, on tue, y compris des femmes et des enfants, de l’autre, on ne cesse d’aimer sa famille. C’est ce paradoxe apparent que la conférence propose d’explorer en croisant les deux répertoires : celui de l’intime et celui de la pratique génocidaire.

Par Florent Brayard, historien spécialiste du négationnisme de la Shoah, directeur de recherche au CNRS
(CRH-EHESS)




VOIR AUSSI

  • L'exposition permanente : Lyon dans la guerre, 1939-1945
  • L'événement La chute des murs
  • Toutes les conférences du CHRD


  •  

    Ou ?



    L'organisateur