Logo pour impression accueil



Descriptif

Dans le cadre du cycle de conférence :consacré aux grandes figures de la vie lyonnaise durant la Seconde Guerre mondiale.

Jeudi 16 janvier à 18h30

RÉSERVER 

Le 19 novembre 1940, le cardinal Gerlier recevait le maréchal Pétain en la primatiale Saint-Jean de Lyon. Il lançait publiquement : "Pétain, c'est la France et la France aujourd'hui, c'est Pétain" !
L'historiographie a abondamment commenté cette phrase qui a inscrit son auteur parmi les soutiens au régime de Vichy et à son chef. Mais le parcours de cette figure catholique, française et lyonnaise du  XXe siècle ne se réduit pas à cette phrase.
Catholique social dans le sillage de Rerum Novarum, combattant de la Grande Guerre, archevêque de Lyon et seul cardinal en zone libre pendant la guerre, il fut l'auteur d'une des rares protestations publiques contre la déportation des juifs. Par-delà la césure de la Seconde Guerre mondiale, sa longue vie fut celle d'un militant, orateur infatigable au service de l'Eglise catholique et de ses forces vives.

Par Olivier Georges, agrégé et docteur en Histoire, IA-IPR EVS à l’académie de Lyon




VOIR AUSSI

  • L'exposition permanente : Lyon dans la guerre, 1939-1945
  • L'événement La chute des murs
  • Toutes les conférences du CHRD


  •  

    Ou ?



    L'organisateur