Logo pour impression pour les enseignants



Descriptif

L’histoire du régime de Vichy compte, parmi ses nombreux paradoxes, celui d’un fort décalage entre l’importance accordée à l’agriculture et à la terre dans l’idéologie du gouvernement et la faiblesse de l’historiographie relative à cette question.

Jeudi 18 janvier à 18h30 

> RÉSERVER <

Pourtant, au-delà des discours célébrant la « terre qui ne ment pas » ou les vertus de l’agrarisme, la paysannerie est, avec la question du ravitaillement, au cœur des préoccupations des Français, qui, dès le premier hiver de la défaite, affrontent des restrictions croissantes et connaissent la faim. Cette conférence propose de s’intéresser à la manière dont le régime tente, à travers la propagande de résoudre la contradiction entre l’exaltation d’une paysannerie, incarnation de la fidélité, du dévouement et du travail, et le fossé croissant qui s’élève entre ville et campagne autour des enjeux du ravitaillement.

Par Claire Delfosse, professeur de géographie à l’Université Lumière Lyon 2 et directrice du Laboratoire d’études rurales (LER) et Édouard Lynch, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lumière Lyon 2
et membre du Laboratoire d’études rurales.



VOIR AUSSI





Ou ?



L'organisateur